Paroisse catholique francophone de Prague
Église Saint-Gilles

P. Irenej

Père Irenej

Le père Irenej n’était initialement pas croyant. Il s’est converti au fil de ses études. La première étape fut d’entrer dans une église avec quelques amis croyants et, sentant qu’il était dans la maison de quelqu’un, de s’excuser d’entrer dans sa maison sous forme de prière. Le reste, ainsi que sa vocation sont venus de fil en aiguille.

Son premier noviciat s’est fait dans le chaos de la fin de la guerre froide : après plusieurs années de clandestinité et de vie religieuse interrompue, les frères Dominicains devaient ré-apprendre à vivre ensemble et ne savaient pas vraiment quoi faire. Le noviciat s’est donc déroulé sur fond de tensions, de ruptures et de recherche d’identité.

Il a cependant reçu la grâce d’un deuxième noviciat de 8 ans à Fribourg dont il a d’excellents souvenirs, notamment avec la rencontre des étudiants Français de Toulouse et Bordeaux : ils ont été fascinés notamment par les huîtres, le vin, d’autres spécialités, et l’océan. Le père Irenej était également très intéressé par les modèles de trains français, ainsi que par les bus et les avions.

Chez les Dominicains le père Irenej est procureur de la maison, donc s’occupe de tout ce qui concerne les questions matérielles et du personnel de la maison. De plus, il enseigne de temps à autre la vie spirituelle. Depuis 2020 il s’occupe également de la paroisse francophone de Prague et de toutes les activités qui en découlent.


Pour en savoir plus :