Paroisse catholique francophone de Prague
Église Saint-Joseph

P. Vaclav Ventura

Père Vaclav Ventura

Issu d’une famille catholique peu pratiquante, le père Ventura s’est senti destiné dès le plus jeune âge à la prêtrise et l’enseignement. Mais le cheminement est long, le régime communiste de l’époque lui interdisant l’accès aux études nécessaires. Père Ventura doit donc réorienter ses choix ; marié, père de deux enfants, il devient alors aide soignant dans les années 1970 puis quelques années plus tard bibliothécaire.

C’est pendant son service de nuit en tant qu’aide soignant qu’il s’initie à la langue française. Désireux de lire et de comprendre l’ouvrage fondateur « Les âges de la vie spirituelle » de Paul Evdokimov, il traduit seul chaque mot à l’aide d'un dictionnaire. Afin de parfaire cet apprentissage en termes de prononciation et de grammaire notamment, il écoute avec assiduité RFI.  

Il parvint à obtenir le droit d’étudier officiellement la théologie
qu’il définit comme étant « le sens de sa vie ».

Parallèlement, il ne renonce pas à son souhait d’accès à la prêtrise et rencontre clandestinement une communauté de prêtres ouvriers, alors en contact avec les prêtres de la Mission de France, échange avec eux livres, idées et amitié. En perpétuelle quête de formation et après une lutte soutenue de plusieurs années avec le ministère de la culture, il parvint à obtenir le droit d’étudier officiellement la théologie - qu’il définit comme étant « le sens de sa vie ». Il est enfin ordonné prêtre - clandestinement - en 1982. Il exerce alors sa fonction - toujours clandestinement - auprès de petites communautés, tout en pratiquant son métier du bibliothécaire.

Aujourd’hui, père Ventura détient la chaire de bioéthique à la faculté de Prague ; il enseigne aussi la patrologie à la faculté de théologie.

Avec le père Kolar, personnalité importante des prêtres tchèques en exil, et qu’il rencontre avec des prêtres clandestins en Hongrie, il accompagne notre communauté catholique francophone de Prague depuis les années 90.